Toi l’inconnu

img0031.jpg

Tableau realisé a l’encre de chine, crayon et poudre de pastel(2004)

Quand je regarde mon dessin, mon esprit s’évade

 

Toi l’inconnu 

Posé sur mon album ouvert 

Fleur de chair, fleur de sang 

Je t’ai croisé 

A la lueur de la bougie, 

Dans un mine sombre 

Nous nous sommes découvert 

Labeur, plaisir et défi, 

C’est le jeu, c’est écrit 

Toi l’homme au mille visages 

bouffon, ange, démon a la fois 

De ta voix douce, dure, forte parfois 

Tu nous fait grogner, rire, 

 Pleurer des fois. 

 

Que caches tu derrière ton masque ? 

De tes silences toi seul en a la clef, 

Mais tu fais belle face, toi le bouffon 

du roi adoré. 

Un jour tu ma fais lire 

Ces mots dans le petit journal 

du Marcus illustré (livre rare)

Je suis comme un jeu de mots 

Toujours caché a plusieurs sens. 

Quelle est la part d’ombre en moi 

Quelle est la face cachée du clown 

Et que pourrais t’elle révélée. 

Méfies toi le clown car tu t’es déjà 

Dévoilé 

Car la clef que tu détiens s’effrite 

De ma baguette, j’enlèverai 

l’écorce de tes souvenirs mutilés. 

Joues pour moi le clown. 

Ne t’enfuis pas, car cette relation 

est un nuage sans age, 

portée par le sens réel de l’amitié. 

Ecrit pour Mon Ami Marc (fevrier2007)

Solédane              

Toi l'inconnu dans Non classé Sceau1

Publié dans : ||le 16 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique