Mon étoile a disparu

008.jpg              

  • Un jour de printemps,
  • j’ai perdu mon étoile. 
  • Ho triste monde pourquoi ? 
  • Cette constellation caressait, mon cœur, mon corps. 
  • De ses rayons lumineux, je la touchais des yeux.  
  • Je n’avais qu’une envie, celle de regarder les cieux.
  • Une étoile que j’avais cherchée tant d’années.  
  • Elle était enfin la présente pour moi .
  • Mais cet astre de douceur avait froid dans le cœur. 
  • Car l’immensité de l’espace ne l’avait pas épargné  
  • Elle avait souffert pour pouvoir exister.
  • Cet astre superbe, c’est rapproché et c’est laissé apprivoisé  
  • Elle était la enfin, l’orfèvre du temps qui allumait ma passion,  
  • J’étais pour lui la tentation enivrante avec aucun interdis. 
  •  L’horizon flambait sous nos sens déchaînés  
  • Nos cœurs s’entrelaçaient dans le ruban soyeux de l’infini .
  • Le monde était a nous.
  • Mais voila, l’aube approche.  
  • Et mon astre se retire doucement de mon corps 
  • encore luisant de notre étreinte  féerique. 
  • Je voudrais lui crier de rester encore et encore,  
  • Mais il ne m’écoute pas .
  • Car trop d’amour donné, la fait fuir, peur d’être blessé. 
  • Doucement, il remonte la ou il a sa place, la ou il se sent bien. 
  • Mes yeux fixe l’océan du ciel, impuissants de cette déchirure  
  • Ou es tu mon chevalier des temps, tu es remonté trop loin.
  • Je ne te vois plus, mon cœur souffre à en mourir. 
  • Mon esprit vogue pour te retrouver, 
  •  toi mon étoile qui allumais mon cœur.
  • J’ai perdu mon étoile.
  • Le temps a passé, mes blessures sont restées. 
  • Car mes yeux ont tellement fixes qu’ils se sont brûler.   
  • Solédane 

Mon étoile a disparu dans Non classé Sceau1

Publié dans : ||le 21 février, 2007 |6 Commentaires »

6 Commentaires Commenter.

  1. le 27 février, 2007 à 0:38 marie écrit:

    soledane je sais pas comment tu fait ,pour ecrire d aussi beau poemes tu arrive a me toucher au plus profond de mon etre..

  2. le 27 février, 2007 à 19:47 soledanes écrit:

    Merci marie
    Je ne sais pas te dire plus car c’est un petit bout de ma vie que j’écris

  3. le 15 mars, 2007 à 14:37 soledanes écrit:

    19-02-2007, 21:26:47
    C’est tout simplement …
    ——————————————————————————–

    Merveilleux de douceur, de tendresse, de tristesse. J’aime cette façon d’écrire, je dirais même que je la dévore. Merci pour ce moment d’abandon dans le rêve de vos mots.
    Très cordialement.
    Jean-Pierre

    L’esthète
    http://lefou.skynetblogs.be/

    Copie de mail reçu merci jean-pierre

  4. le 6 août, 2007 à 13:33 didinem écrit:

    Bonjour Soledanes,

    Je ne sais pas si tu as lu sur mon blog « la page de mon étoile »….apparemment nous avons aimé un homme que toutes les deux, nous appelions comme ça…il y a vraiment des similitudes entre nous !.

    Merci d’être venue visiter mon univers.

    Sandrine.

  5. le 6 août, 2007 à 17:20 soledanes écrit:

    bonjour Sandrine
    c’est vrai je l’ai lu et j’ai pensé pareil
    je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que nous avons vécu pas mal de choses pareils a distance ^^
    a trés bientot
    amitié

  6. le 23 septembre, 2007 à 19:27 natureinsolite écrit:

    ton étoile s’est envolée pour d’autres cieux, dans ce beau poème, tu en exprimes le manque avec douceur et tristesse.
    puisse ta souffrance devenir moins dure avec le temps.

Laisser un commentaire

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique