Archive pour la catégorie 'Histoire d’une vie'

Le voleur,

train1b.jpg 

  • Un jour, j’attendais mon train dans la cafétéria de la gare ; dans la boutique juste a coté, je venais d’acheter un livre, un petit paquet de biscuits secs. 
  • Je sirotais une eau grenadine. 
  • Bien qu’absorbée dans ma lecture, je m’aperçus que l’homme a coté de moi,l’insolent, me prenait un biscuit que je venais d’acheter. 
  • Je fis semblant de ne rien voir, pour éviter un esclandre fâcheux en public. 
  • Je lisais, mangeais des biscuits et surveillais le départ de mon train, tandis que le voleur de biscuits dévorait encore et toujours mes gâteaux secs. 
  • J’étais de plus en plus agacée a mesure que le temps passait :« si je n’étais pas aussi aimable je le giflerais ». 
  • Chaque fois que je prenais un biscuit, il se servait. 
  • Maintenant il n’en reste qu’un seul, je me demande comment il va réagir? 
  • L’air content, il eut un petit sourire nerveux, puis il pris le dernier biscuit, le cassa en deux, et m’offrit une moitié et mangea sa part ! 
  • Je n’en revenais pas, ce bon a rien avait quand même du culot et de plus, il ne me dit même pas merci ! 
  • Je ne me rappelais pas avoir été aussi agacée depuis longtemps. 
  • Je suis contente mon train est annoncé, rassemblant mes affaires, sans même regarder l’ingrat voleur, je pris mon train. 
  • Une fois a bord et confortablement installée, je repris mon livre. 
  • En fouillant dans mon sac, je fus estomaquée, mes biscuits étaient là, sous mes yeux abasourdis. 
  • Si mes biscuits sont ici, désespoir, honte… alors les autres que je venais de manger était les siens que je lui avais volés et qu’il avait bien voulu partager avec moi ! 
  • Trop tard pour m’excuser, je me rendis compte malheureusement que c’était moi la voleuse ! 
  • Cet homme si gentil avait partagé avec moi ses biscuits avec le sourire et moi de mon coté croyant que c’était les miens faisais grise mine.
  • Ô miroir mon beau miroir !… combien de fois dans notre vie accusons nous les autres, alors que l’on ne remarque même pas ce que nous leur faisons.  
  • Depuis ce jour, je fais doublement attention aux gens qui m’entourent pour ne plus les blesser.   
Publié dans:Histoire d'une vie |on 9 juillet, 2007 |23 Commentaires »

Soirée de folie

chippendale.jpg

  • Soirée démoniaque pour les filles 
  • Les chippendales. 
  • Mes amies sont venues me chercher 
  • Pas envie de sortir, j’avais prévu soirée Internet bien au calme 
  • Avec mes amis de jeu et puis DVD pour terminer ma soirée. 
  • Elles m’entraînent dans la salle de bain, obligée de les écouter 
  • Trop fort… elles sont trop nombreuses pour que je leur dise non. 
  • Arrivé au Lord, boîte très prisée de Bruxelles. 
  • Noir de monde, rien que des femmes, les hommes sont interdits d’entrée 
  • avant la fin du spectacle. 
  • Je me suis installée au balcon pour être en dehors de la foule. 
  • Le spectacle commence, la musique est endiablée… 
  • Ils se présentent, l’Ange, Crash et Lafuine drôle de prénom… 
  • Un vent de folie souffle sur la foule, trop graves les femmes sont déchaînées 
  • Trois hommes sur scène rien que pour nous, le corps luisant et très musclés aie aie aie les yeux 
  • Leurs danses acrobatiques est divines un régal pour tous, trop fort les mecs. 
  • Après une heure de musique infernale un petit entracte ouf les filles vont se calmer. 
  • Voila la deuxième partie du spectacle la musique est plus douce, uniquement des slows. 
  • Danses sensuelles, ils sont sans pitié pour nos petits cœurs… 
  • Et là, la musique s’arrête d’un coup pourquoi ? 
  • Crash au centre montre la foule du doigt que va-t-il se passer ? 
  • Il quitte la scène et monte les marches pour arriver au bacon, zut je crois que je me suis fais remarquée, 
  • que va-t-il m’arriver ? 
  • hé oui c’est bien ça, envie de me sauver mais c’est trop tard . 
  • Il me conduit sur la scène, je suis encerclée par des montagnes de muscles. 
  • Une musique douce commence et Crash me prend la main et me dit « c’est juste pour toi » 
  • Les femmes sont jalouses elles voudraient être à ma place, comme je voudrais leur laisser. 
  • Moi qui voulais passer inaperçue c’est réussi; me montrer comme çà en spectacle ! 
  • Mes joues sont pourpres je le sens. 
  • Au milieu de la scène il y a un cosy rouge, Crash me demande d’aller m’asseoir et sur la musique « je t’aime moi non plus » son strip-tease commence. 
  • Waouh trop cool … il est nu maintenant et se dirige vers moi a la fin de son show pour me 
  • donner un baiser et me dire merci. 
  • Il me glisse a l’oreille « avez-vous passé une bonne soirée? » obligée de lui dire oui, 
  • La soirée était superbe vraiment et pleine d’émotion bien sur… 
  • Mais j’ai pensé à vous les filles, j’ai ramené un petit extrait du spectacle. 
  • Trop court je le sais mais bon … 
  • Pour vous, les filles…

Image de prévisualisation YouTube 

Solédane

Soirée de folie dans Histoire d'une vie Sceau1

Publié dans:Histoire d'une vie |on 15 juin, 2007 |8 Commentaires »

Mon livre

livre1.jpg

  • Je viens aujourd’hui de retrouver mon livre. 
  • Dans le grenier je l’avais oublié. 
  • La reliure est délavée par mes peines 
  • en cachette déversées … 
  • Sur son cuir gaufré est dessiné un cœur d’une 
  • flèche transpercée. 
  • Il y a aussi des lèvres rosées de ma bouche déposées. 
  • Je le câline de mes mains tremblantes, 
  • Une effluve vient caresser mes sens 
  • Arôme de maux, de secrets, d’espoirs…
  • Dans les pages de mon livre
    Traînent des mots acides,
    Des jugements écartés.
  • Des passions du passé.
    Il y a des chagrins impénétrables
    Enfouies dans ces pages jaunies.
  • Des trahisons tellement amères
  • Des mots froissés si souvent repassés.
  •  
  • Dans les pages de mon livre.
  • Vit un cœur de papier.
  • De ceux que l’on déchire. 
  • Petit papyrus en forme de cœur, 
  • Tant de fois recollé 
  • Qui a si souvent espéré 
  • Qu’il repose maintenant   
  • Dans ces pages caressées par le temps.
  •  
  • Dans mon livre, il y a des mots d’amour.
  • Des mots sans destinataire. 
  • Il y a des mots tremblants écrits à la hâte. 
  • Des mots incompréhensibles que seuls ma 
  • plume et mon cœur peuvent traduire. 
  • Ces mots qui ne demandent qu’à vivre au 
  • grand jour pour être libérés de ces pages 
  • blêmes de ne pas avoir été souvent visitées.
  • Vais-je le garder où le brûler ? 
  • Plein de souvenirs… 
  • Petit livre, précieusement je vais te garder, 
  • Ce parfum de solitude et de temps à jamais passé je vais te l’enlever. 
  • Tant de pages blanches n’attendent que ma plume remplie d’espoirs  pour être terminées. 
  • Et enfin te signer.
  •     
  • Solédane 

Mon livre dans Histoire d'une vie Sceau1

Publié dans:Histoire d'une vie |on 1 juin, 2007 |4 Commentaires »

Tu t’appelles Crohn

femme125.jpg

  • Es-tu une complice ou une alliée ?
    Ou juste un monstre dans mes hallucinations ?
    Sais-tu vraiment les peines qui m’angoissent ?
    Serais-tu juste une épreuve dans mes chagrins ?
  • Pourquoi braves-tu ma bonne humeur ?
    Lorsque sur moi tu t’acharnes sans merci
    De quoi sont fait tes raisonnements sans pudeurs ?
  • Toi qui alourdis toujours, mes peines et mes soucis.
  • Tu déchires mon ventre sans te soucier de mes cris. 
  • Tu t’acharnes alors que je respecte les interdits. 
  • Pourquoi une telle haine ? Alors que la vie m’offre encore tant de bonheurs ?  
  • Saurais-tu m’oublier un peu ? Tant besoin de chaleur ! 
  • Tu me tiens la main depuis trop longtemps,
    Tu hantes mon esprit et jours après jours, 
    Tu ressasses chemin faisant ta présence,
    Et de mes gémissements, tu as fait ta raison.
  • Tu te gausses  de mes rêves d’espoirs,
    Pour me détruire dans un délire haineux.
    Tu ne serais me tenir à ta merci, la rancune je ne connais pas,  
    je serais plus forte que toi.
  • J’ai demandé là-haut une chance de résister, 
  • Je l’ai imploré de m’écouter ; besoin de subsister. 
  • Tu verras, le challenge est lancé, chère rivale, 
  • Cela va arriver, c’est ta fin que je viens d’annoncer. 
  •   
  • Jamais plus je ne te laisserais  jouer avec ma vie. 
  • Chaque jour je me bats contre ce mal qui me ronge. 
  • Avec  force et détermination,  je vais te prouver 
  • que je serai vainqueur  et que je vivrai …
  • Libre 
  • Bonjour Marie, comme promis dans mon mail, j’ai écris ce poème pour toi et pour tous les gens qui ont la maladie de Crohn. 
  • Je la connais très bien cette maladie, elle fait partie de mon univers depuis très longtemps. 
  • Ne baisse jamais les bras, il faut te battre. 
  • Tu me dis dans ton commentaire qu’au paradis ils ne veulent pas de toi, ils ont raisons la vie peut être belle, il faut le vouloir vraiment. 
  • Tu dis aussi que je suis ton petit rayon de soleil, alors quand tu souffres trop, viens le relire il est pour toi, bats toi. 
  • Courage Marie, amitiés sincères. 
  • Solédane 
  • Tu t’appelles Crohn dans Histoire d'une vie Sceau1

Publié dans:Histoire d'une vie |on 9 mai, 2007 |16 Commentaires »

Bonjour, oui c’est moi je m’appelle César

csar2.jpg

  • Je suis le chef de la maison, ma maman est très gentille
  • Elle m’appelle son petit prince…
  • Je passe ma journée à dormir dans ses canapés douillets et comme je ne perd pas mes cheveux je peux aller partout, elle ne dit rien.
  • Elle travaille beaucoup mais jamais elle n’oublie de me laisser la radio, car elle me répète toujours : c’est pour que tu sois moins seul et elle a raison je suis au paradis avec elle.
  • J’ai plein de câlins quand elle est là …
  • Je suis toujours sage et je garde la maison propre.
  • Mon seul travail c’est de la protéger, c’est un job qui me convient.
  • J’aime tout avec elle, mais ce que je préfère c’est quand elle prépare ma couette pour la nuit, car j’ai un privilège je peux dormir avec elle mais sur mon édredon  sinon je suis puni.
  • Elle me déposé dans ma couette et après quelques petites caresses
  • elle me dit bonne nuit, a demain… je suis son bébé.
  • j’ai vraiment une vie de pacha.
  • Elle est pas belle la vie ?  …
  • Solédane Bonjour, oui c’est moi je m’appelle César dans Histoire d'une vie Sceau1
Publié dans:Histoire d'une vie |on 30 avril, 2007 |15 Commentaires »

Bonjour,

soldane.jpg

  • Petit cadeau pour vous,
  • Je voudrais remercier les 5000 visiteurs sur mon blog en deux mois de temps.
  • Ps : je ne sais pas si c’est un bonus que je vous donne mais c’est un + + 
  • pour me connaître  
  • Merci a tous.
  • Solédane
Publié dans:Histoire d'une vie |on 21 avril, 2007 |35 Commentaires »
123

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique