Archive pour la catégorie 'amour'

la veritable histoire de st valentin…

Saint Valentin, de son vrai nom Valentin de Terni, était un moine qui vécut à Rome au cours du III° siècle après Jésus Christ (à noter qu’il était évêque selon certaines sources.).

saintvalentinmosaique.gif

 

Cet homme de foi était réputé pour marier des couples selon les rites de l’Eglise, et venait en aide aux chrétiens persécutés.

L’Empereur Claude II le Gothique, ayant appris les agissements de Valentin, décida alors d’emprisonner ce dernier.

Dans sa cellule, le moine rencontra Julia, fille de son geôlier.

La jeune femme, aveugle de naissance, entretint alors des relations amicales avec le captif.

Puis un jour Julia retrouva la vue, alors qu’elle s’entretenait avec Valentin.

Ce dernier fut alors immédiatement présenté devant l’Empereur (que le moine tenta, en vain, de convertir au christianisme.).

Claude II, impitoyable, ordonna la mise à mort du prisonnier.

Le 14 février 269 après Jésus Christ, Valentin fut tout d’abord roué de coups par les légionnaires, puis, refusant de mourir, il fut finalement décapité[1].

Après de nombreuses années, en 494 après Jésus Christ, le pape Gélase I° décida d’interdire la fête païenne des Lupercales, fêtée le 15 février.

Il préféra alors lui substituer la fête de la saint Valentin, célébrée le 14 février (date officielle du décès de Valentin.).

A noter toutefois que certains historiens considèrent que la saint Valentin ne naquit pas au cours du V° siècle après Jésus Christ, mais quelques siècles plus tard, au cours du Moyen âge…

 

Comme nous venons de le constater, la saint Valentin n’est donc pas une invention moderne.

Les fleuristes et autres maîtres chocolatiers n’ont donc fait que profiter d’un évènement issu d’une tradition très ancienne, remontant aux premiers siècles de notre ère...

20849q4lmeqeppb.gif

Bonne saint valentin à vous tous …

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:amour |on 13 février, 2009 |1 Commentaire »

Des mots qui donnent l’envie …

ilnsarpf.jpg

  • Des mots donnés doucement 
  • Caressant ton visage de leur doux souffle. 
  •  Pour atteindre ton cœur qui sommeille. 
  • Emplir ton cœur de désirs, 
  • Couvrir ton corps de mille frissons de plaisir. 
  • Des mots glissant sur lui sans faire de bruit 
  • Pour te susurrer des mots d’amour 
  • jusqu’à réveiller l’envie. 
  • Douces caresses des mots,  qui te feront perdre jusqu’à ton esprit. 
  • Ô corps qui s’envolent, 
  • Jusqu’à l’ivresse des sens. 
  • Mots blasphémant les dieux, 
  • Au rythme de l’éternel chant, 
  • Désirs envahissants, 
  • Envies insolentes. 
  • Devenant de plus en plus pressantes, 
  • Défiant la foudre au firmament. 
  • Les étoiles dans le ciel s’entrelacent. 
  • Des corps se balancent et chancellent, 
  • Les soupirs et les plaintes se mêlent… 
  • Pour redescendre doucement apaiser.
  •  Au matin, la symphonie des mots 
  • Te donnant encore, 
  • Des envies gourmandes, 
  • Quand tu patiente sagement 
  • Regardant l’aube, 
  • Repue, alanguie, 
  •  Attendant la nuit noire 
  • Qui éveillera de nouveau 
  • Ton cœur qui sommeille. 
  • Solédane.

  Des mots qui donnent l’envie … dans amour Sceau1

Publié dans:amour |on 17 janvier, 2008 |25 Commentaires »

A fleur de toi

grx6eih7.jpg

  • Sur la soie de ta peau, 
  • Où l’encre de mes doigts, 
  • Ecrivait mes envies, 
  • dans toutes les langues 
  • de mes désirs, 
  • En myriades de couleurs. 
  • Ta peau respirait mes mots. 
  • Le feu de tes yeux, comme une bougie, 
  • éclairait mes écrits … 
  • Rêves de Papyrus, mes pensées s’envolent ; 
  • Ma plume dessine ses arabesques 
  • Sur ton corps frissonnant. 
  • J’ai tellement de choses à t’écrire. 
  • Qu’une vie ne suffirait pas. 
  • Sur le velours de ton corps 
  • Où l’encre de mes doigts, 
  • Ecrivait mes envies. 
  • En un souffle léger, 
  • Comme une caresse divine, 
  • dans un tempo de valse, 
  • toute mon âme vient à toi, 
  • d’un geste lent, 
  • par mes doigts impatients … 
  • L’encre se dépose 
  • Gravant mes secrets, 
  • Je m’attarde a suivre tes courbes, 
  • Y installant la chaleur de mes désirs. 
  • A l’encre de mes doigts 
  • Sur le brasier de ton corps, 
  • Par la douceur d’une étreinte, 
  • Ma plume te berce, 
  • En un frémissement impatient. 
  • Enveloppe tes soupirs, 
  • Rejoins-moi, 
  • Baignons nous d’amour et de tendresse 
  • Sous la caresse de l’encre de mes doigts 
  • Solédane…

A fleur de toi  dans amour Sceau1

Publié dans:amour |on 5 novembre, 2007 |8 Commentaires »

Maman

t59btm5w.gif

  • Tout près de ton souffle,
  • caressant ta peau si douce,
  • j’ai grandis en  ton sein
  • et nourrit mon âme de ton amour
  • toujours grandissant.
  • J’ai côtoyé ton sourire
  • voilant tes silences éloquents,
  • contemplé ta beauté,
  • avant qu’elle ne se fane,
  • comme ton visage
  • après tant de peines.
  • Maman,
  • tends moi ta main.
  • J’y lirai les secrets jonchant ta vie.
  • J’y écouterai ton coeur
  • les soupirs fuyant ton corps meurtri.
  • Maman,
  • de toi, j’ai tout appris  
  • le secret de tes mots,
  • ta force, ton grand cœur. 
  • La chaleur de ton âme. 
  • Ma très chère maman, 
  • Je t’aime de tout mon cœur. 
  • Tu m’as tant donné. 
  •  

  • C’est à moi maintenant 
  • de te remercier 
  • Je t’aime maman. 
Publié dans:amour |on 27 septembre, 2007 |10 Commentaires »

Un souffle d’air

4fv64rdw.jpg

  • J’ai jeté une bouteille à la mer, comme une âme perdue.
  • J’ai lancé mon SOS.
  • Ce souffle d’air qui me fera voyager, vers des rivages toujours plus lointains
  • je vais chercher et oublier les maux de mon autre planène.
  • Je l’ai rêvé si fort qu’il n’est pas encore trop tard pour espérer.
  • Rêver d’être moi pour chaque jour qui vient.
  • Ô ce besoin immense de donner encore ! 
  • J’ai vécu des jours ou il n’y avait plus de lendemain.
  • Des jours noirs où il n’y avait plus de lumière.
  • Mais dans mon sommeil j’étais comme une magicienne
  • Sortant de son chapeau ce souffle d’air.
  • Mon âme est libre d’aimer et d’y croire à corps perdu.
  • Mon gps suis mon SOS, ma bouteille à la mer,
  • Et j’ai tant d’espoir de la voir s’échouer sur une plage.
  • Je sais qu’il y aura quelque part quelqu’un pour la recueillir ;
  • Un être qui, comme moi, cherche un souffle d’air.
  • Sans nous être parler, je deviendrais ses yeux, son regard.
  • il distinguerait alors un ciel immense, une route sans fin.
  • Nous serions des oiseaux, prêts à voler toujours plus haut.
  • On voyagerait là où l’ennui se perd.
  • On bâtirait un univers où nous goutterions la vie
  • Offerte par ce souffle d’air,
  • Pour enfin partager un arc-en-ciel qui colorerait notre vie.
  • Solédane.

Un souffle d’air dans amour Sceau1

Publié dans:amour, Poeme |on 12 juin, 2007 |4 Commentaires »

Le destin de Lisa

lisa2.jpg 

  • D’amour et d’amitié
  • Il pense a moi, je le vois je le sens je le sais
    Et son sourire ne ment pas quand il vient me chercher
    Il aime bien me parler des choses qu’il a vues
    du chemin qu’il a fait et de tous ses projets
  • Je crois pourtant qu’il est seul qu’il voit d’autres filles
    Je ne sais pas ce quelles veulent ni les phrases qu’il dit
    Je ne sais pas ou je suis quelque part dans sa vie
    Si je compte aujourd’hui plus qu’une autre pour lui
  • Il est si près de moi pourtant je ne sais pas comment l’aimer
    Lui seul peut décider qu’on se parle d’amour où d’amitié
    Moi je l’aime et je peux lui offrir ma vie
    Même si il ne veut pas de ma vie
  • Je rêve de ses bras oui mais je ne sais pas comment l’aimer
    Il a l’air d’hésiter entre une histoire d’amour où d’amitié
    Et je suis  comme un île en plein océan
    On dirait que mon coeur est trop grand
  • Rien a lui dire il sait bien que j’ai tout a donner
    Rien qu’un sourire a l’attendre a vouloir le gagner
    Mais qu’elles sont tristes les nuits le temps me parait long
    Et je n’ai pas appris a me passer de lui
  • Il est si près de moi pourtant je ne sais pas comment l’aimer
    lui seul peut décider qu’on se parle d’amour où d’amitié
    Moi je l’aime et je peux lui offrir ma vie
    Même si il ne veut pas de ma vie
  • Je rêve de ses bras oui mais je ne sais pas comment l’aimer
    Il a l’air d’hésiter entre une histoire d’amour où d’amitié
    Et je suis comme un île en plein océan
    On dirait que mon coeur est trop grand 
  • Paroles et Musique: E.Marnay, JP Lang, R.Vincent   1982
    © 1982 – Disque Pathé 
    Lisa et David – D’Amour ou d’Amitié
  • Image de prévisualisation YouTube
Publié dans:amour |on 10 juin, 2007 |2 Commentaires »
12

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique