Archive pour le 27 août, 2007

Merci à tous

merci.gif

  • Merci à vous mes amis virtuels, 
  • D’êtres venus sur mes pages pendant mes vacances … 
  • Je suis rentrée il y a quelques jours. 
  • En forme et plein d’énergie pour vous tous, 
  • J’écris pour le moment et je compose 
  • Demain j’irais faire un tour sur vos blogs 
  • Bisous à tous 
Publié dans:Non classé, tendresse |on 27 août, 2007 |16 Commentaires »

Qui es tu ?

pourtoi.jpg

Qui es tu ? 

  • Un jour je me suis levée, je n’avais pas le moral … 
  • Envie d’abandonner, fatiguée de me battre. 
  • Il me semblait qu’aussitôt un problème réglé, 
  • un autre apparaissait. 
  • Les heures passent, c’est l’heure du repas. 
  • Je vais me cuire des carottes, des œufs durs 
  • et me faire un bon café pourquoi pas ; cela va me faire 
  • du bien… 
  • vingt minutes plus tard, tout est prêt . 
  • je sors les carottes et les oeufs de l’eau bouillante, 
  • et mon café est prêt . 
  • J’allais préparer mon assiette, quand mon âme s’est mise à parler. 
  • Que vois tu devant toi me dit elle ? 
  • Bah, des carottes, des œufs et du café bien sur !! 
  • Touche la carotte, elle qui était si dure est devenue molle ! 
  • Touche l’œuf et enlève la coquille, lui qui était si fragile est devenu dur ! 
  • Goûte le café, fort et plein d’arôme ! 
  • S’il te plait mon âme, explique moi ? que veux tu me dire ? 
  • Et bien vois tu me dit elle, chaque objet a  fait face à la même eau bouillante 
  • Mais chacun a réagit différemment… 
  • Lequel des trois es tu quand tu baisses les bras ? Une carotte, un œuf ou un grain de café ? Réfléchis ? 
  • Suis-je une carotte qui semble forte mais qui dans la douleur et l’adversité devient molle et perd sa force ? 
  • Suis-je un œuf au petit cœur tendre et malléable ? Ai-je un esprit fluide qui devient dur et inflexible dans la douleur ?  
  •  Est- que ma coquille ne change pas, mais mon intérieur devient un cœur dur et froid ?
  • Ou suis-je un grain de café ? Le grain qui change l’eau quand elle devient chaude Le grain qui dans la douleur relâche ses fragrances, qui est fort, qui donne tout de lui. 
  • Et vous, qui êtes vous devant la douleur, le désarroi, la maladie ? 
  • Comme une carotte, un œuf ou un grain de café ?
  • En tout cas une chose est certaine, vous ne regarderez plus jamais une tasse de café de la même façon.   
  • Merci mon âme. 

Publié dans:tendresse |on 27 août, 2007 |7 Commentaires »

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique