Archive pour le 15 juillet, 2007

L’amour est merveilleux

adw040607ahnerpl41.gif

  • Mais que se passe t’il ?
  • Quel est ce bruit ?
  • Je n’en crois pas mes yeux
  • Chez moi, sans gène ni pudeur.
  • Ils se touchent tendrement, s’embrassent
  • Soudés l’un a l’autre ils tourbillonnent
  • Hum, c’est vraiment trop beau pas envie de partir
  • Je me fais toute petite, je vais rester …
  • Elle est heureuse, je vois ses yeux troublés de désir.
  • Lui la tourmente un peu  pour retarder le plaisir.
  • puis tout en douceur touche son corps de milliers de caresses.
  • Il la frôle, son cœur s’accélère…
  • Puis il la repousse doucement, elle se rapproche
  • pour lui offrir, en caressant son corps, un baiser venu du plus profond de son cœur.
  • Lui fait mine d’ignorer ses soupirs incessants, il continue son jeu…
  • son souffle s’accélère, elle sais quelle va se brûler.
  • Je vois leur corps vibrer de désir.
  • Ces caresses reprennent, longues et tendres.
  • Insistant sur les parties chaudes de son corps.
  • Et je les vois, partant à l’horizon,
  • Leurs corps ondoyant pour un ultime voyage
  • Superbe et magique !
  • Je n’en crois pas mes yeux.
  • C’est comme dans un rêve, mais là je suis là, bien éveillée.
  • Ce spectacle incroyable, a duré plus d’une heure trente.
  • Je ne pourrais jamais m’en lasser 
  • Faire l’amour est merveilleux quand on donne au désir le temps de rêver,  le temps de grandir.
  • Je vais vous montrer un extrait du petit film que j’ai réussi a faire.
  • (Réservé à un public adulte SVP ) 
  •  Image de prévisualisation YouTube
  • Et quelques jours plus tard !!
  • Image de prévisualisation YouTube
  • Encore quelques jours plus tard …
  • Image de prévisualisation YouTube
  • plus de 300 bébés corydoras …
  • Magnifique n’es pas…
  • Solédane.L’amour est merveilleux dans Histoire d'une vie Sceau1
Publié dans:Histoire d'une vie |on 15 juillet, 2007 |4 Commentaires »

Minou ma chatte

 talonsaiguilles.bmp

J’ai une superbe chatte,
t
out en elle m’épate,
A propos, je ne vous l’avais jamais décrite au paravent,
d
istraction de ma part évidemment.
Chaque matin elle m’appelle avec attention,
p
our que j’assume mes fonctions.

Tous les jours il faut lui faire sa toilette,
r
afraîchir les petits coins et recoins,
Car cette demoiselle si coquette,
c
ompte bien faire du charme au besoin.
Suffit qu’on la touche,
pour qu’elle se couche,
c‘est qu’elle en redemande cette grande gourmande.
Des caresses  sans cesse, des câlins en abondance
Mieux vaut la caresser dans le sens du poil,
aux riques de lui faire dresser les poils,
Pour que d’un coup de patte habile,
vous assène de ses griffes non moins dociles.
Alors là, c’est la cata… la catastrophe, 
son  oeil de chatte vous apostrophe.
Elle est tellement mignonne
que je lui pardonne.
Que voulez-vous, le temps a fait des ravages,
elle aussi a pris de l’âge.
Mais, où ai-je la tête, j’ai oublié de vous dire que ma chatte est grise…
Ah, ça vous fait sourire… sans doute une méprise.
Non, ce n’est pas un chat de gouttière affreux.
Mais un adorable et merveilleux Chartreux.

Chat… alors !

 Ecrit par Myrabeille… elle promet j’ai trouvé super pour un début

Un nouveau blog que je viens de découvrir n’hésitez pas …

http://myrabeille.unblog.fr/

Publié dans:Non classé, Poeme |on 15 juillet, 2007 |5 Commentaires »

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique