Archive pour le 12 mai, 2007

Le soleil se couche,

6111.jpg

  • Le soleil se couche, faisant place aux étoiles, aux astres, à la lune.
  • Le silence m’entoure, une odeur de bois mêlé d’un parfum de fleurs  m’enivre.
  • La ville c’est endormie, j’ai l’impression d’être partie beaucoup trop loin de la civilisation.
  • Mais non je suis dans mon jardin et sur mon banc je viens m’asseoir.
  • Le firmament est laiteux, il va bientôt pleuvoir je le sens.
  • J’aime regarder le ciel, j’y vois plein de formes, des visages et je rêve.
  • Rêveries où je cherche, je ne sais quoi !
  • Entre deux nuages je te vois, tu me souris, qui es tu ?
  • Une méprise ? Un ange ? Ou simplement le fruit de mon imagination ?
  • Mais je te vois, le noir pâlit, le gris devient rose.
  • Le temps s’est arrêté, les fleurs fanées renaissent,
  • les oiseaux font entendre leurs chants mais…
  • Un vent léger se lève, et un nuage te cache à mes yeux.
  • Instant trop court pour te découvrir …
  • Mes yeux  te  fixent encore, j’ai besoin de te retrouver.
  • Doucement je te vois là de nouveau devant moi, le visage changé, tu as l’air triste.
  • Tu me fixes maintenant, toi aussi tu me vois,  ce n’est pas un rêve !
  • Une rafale vient secouer mes cheveux d’ébène, le vent se déchaîne,
  • Au loin le tonnerre gronde, l’orage va bientôt  éclater.
  • Et sur mes épaules dénudées, tu viens de jeter les gouttes encore tièdes d’une journée ensoleillée.
  • J’aime l’ondée sur ma peau, je n’ai pas envie de renter.
  • Pourtant les éléments se déchaînent, le ciel va bientôt se déchirer. 
  •  Des branches près de moi sont tombées, le ciel se lacère de mille feux,
  • Maintenant la nuit vient de te recouvrir je ne te vois plus, 
  •  mais je sais que tu es là; l’averse continue de tomber.
  • J’ai vu enfin  le visage espiègle de Dame Pluie,
  • Mon corps vibre encore au souvenir de cette soirée.
  • Il ne me reste plus qu’à aller me sécher.
  • Mais plus vite que le temps, je reviendrais réchauffer mon corps sous le regard ardent de Messire Soleil.
  • Solédane   Le soleil se couche, dans Poeme Sceau1
Publié dans:Poeme, tendresse |on 12 mai, 2007 |4 Commentaires »

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique