Tu t’appelles Crohn

femme125.jpg

  • Es-tu une complice ou une alliée ?
    Ou juste un monstre dans mes hallucinations ?
    Sais-tu vraiment les peines qui m’angoissent ?
    Serais-tu juste une épreuve dans mes chagrins ?
  • Pourquoi braves-tu ma bonne humeur ?
    Lorsque sur moi tu t’acharnes sans merci
    De quoi sont fait tes raisonnements sans pudeurs ?
  • Toi qui alourdis toujours, mes peines et mes soucis.
  • Tu déchires mon ventre sans te soucier de mes cris. 
  • Tu t’acharnes alors que je respecte les interdits. 
  • Pourquoi une telle haine ? Alors que la vie m’offre encore tant de bonheurs ?  
  • Saurais-tu m’oublier un peu ? Tant besoin de chaleur ! 
  • Tu me tiens la main depuis trop longtemps,
    Tu hantes mon esprit et jours après jours, 
    Tu ressasses chemin faisant ta présence,
    Et de mes gémissements, tu as fait ta raison.
  • Tu te gausses  de mes rêves d’espoirs,
    Pour me détruire dans un délire haineux.
    Tu ne serais me tenir à ta merci, la rancune je ne connais pas,  
    je serais plus forte que toi.
  • J’ai demandé là-haut une chance de résister, 
  • Je l’ai imploré de m’écouter ; besoin de subsister. 
  • Tu verras, le challenge est lancé, chère rivale, 
  • Cela va arriver, c’est ta fin que je viens d’annoncer. 
  •   
  • Jamais plus je ne te laisserais  jouer avec ma vie. 
  • Chaque jour je me bats contre ce mal qui me ronge. 
  • Avec  force et détermination,  je vais te prouver 
  • que je serai vainqueur  et que je vivrai …
  • Libre 
  • Bonjour Marie, comme promis dans mon mail, j’ai écris ce poème pour toi et pour tous les gens qui ont la maladie de Crohn. 
  • Je la connais très bien cette maladie, elle fait partie de mon univers depuis très longtemps. 
  • Ne baisse jamais les bras, il faut te battre. 
  • Tu me dis dans ton commentaire qu’au paradis ils ne veulent pas de toi, ils ont raisons la vie peut être belle, il faut le vouloir vraiment. 
  • Tu dis aussi que je suis ton petit rayon de soleil, alors quand tu souffres trop, viens le relire il est pour toi, bats toi. 
  • Courage Marie, amitiés sincères. 
  • Solédane 
  • Tu t’appelles Crohn dans Histoire d'une vie Sceau1

Publié dans : Histoire d'une vie |le 9 mai, 2007 |16 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

16 Commentaires Commenter.

1 2
  1. le 9 mai, 2007 à 18:11 Mario écrit:

    Bonjour Solédane
    Je viens de lire ton poéme et je la connais bien aussi cette maladie, j »ai un ami qui l’à aussi et il souffre depuis tres longtemps.
    Voudrais tu me faire un mail avec les aliments interdis.
    je lui en ferais part merci d’avance Solédane.
    Quel courage et quel force tu as, je savais que tu nous cachais un lourd secret maintenant j’ai compris.
    Beaucoup courage à toi et a bientot sur tes écrits
    Merci Solédane
    Amitiés

  2. le 9 mai, 2007 à 18:18 Marie écrit:

    Bonjour Solédane
    Que dire de ton texte!!
    il va me donner beaucoup de force ca j’en suis sur merci merci merci

    Tu es une femme incroyable, tu me redonnes des forces alors que je n’avais plus le courage de me battre, tu es un ange venu du ciel pour moi je le sais….
    depuis deux jours je souffre beaucoup moins grace à ta liste des aliments proscrits, je te dois tant, tu ne peux meme pas imaginer le sourire que tu m’as redonner.
    je vais me battre maintenant je te le promet
    Bisous solédane
    Amitiers

  3. le 10 mai, 2007 à 20:43 soledanes écrit:

    Bonsoir Mario
    Oui je vais te faire un mail,
    Mais chaque personne est différente dans cette maladie donc très difficile…
    Pour les aliments aussi, mais je vais faire de mon mieux
    A demain par mail
    Amitiés

  4. le 10 mai, 2007 à 20:54 soledanes écrit:

    bonsoir marie
    ha je suis contente de te lire…
    tiens moi au courant sur le suivit et surtout bats toi, je ne veux plus lire de messages négatifs ^^ tu me comprends
    bisous a toi
    Amitiés

  5. le 15 mai, 2007 à 12:31 marie ta pt chinoise écrit:

    coucou ..super poeme moi je sais que tu est forte et que tu va gagner grâce a tes poemes bcps de personnes danss ton cas vont ce battrent un peu plus tout les jours contre ce mal.continue ma pt mam tu redonnes le sourir quand on te lie…..je t embrasse tres fortsssssssss bisousssssssss

  6. le 15 mai, 2007 à 17:02 Ariane écrit:

    Bonjour soledane
    Quand j’ai lu ton texte, j’ai ete me connecter pour en savoir un peu plus sur cette maladie que je ne connaissais pas du tout.
    hé franchement c’est pas joli cete maladie tu dois vraiment en baver
    je te trouve vraiment tres forte de carractere pour te battre comme cà… je ne sais pas si je pourrais en avoir autant
    Courage Solédane dans ton combat, tien le coup pour nous je t’aime trop dans tes écrits bien sur ^^ j’aime m »évader dans tes ecrits
    Merci d’etre là pour nous tous
    Je te remercie, amitiés

  7. le 15 mai, 2007 à 20:19 soledanes écrit:

    bonsoir ma petite chinoise
    merci pour le com. tu es super je le sais par ta presence dans ma vie et celle de mon fils …
    je t’aime énormement sois en sûr
    bisous ma chérie

  8. le 15 mai, 2007 à 20:27 soledanes écrit:

    bonsoir Ariane
    merci pour ton message, je me bat tout les jours ne t’inquiet pas …
    je continue d’écrire encore et encore c’est mon evasion
    merci Ariane c’est vraiment tres gentil
    Bisous pour toi
    Amitiés

  9. le 22 octobre, 2007 à 13:47 sarah écrit:

    merci pour ton si beau poème ,j’ai pleurer quand je l’ai lu telment j’ai été émue il me fait penser à tout ce que ma mère ma fait subir et qui continue de me poursuivre je vais mettre ton poème sur mon blog car il est trop beau si tu n’en voit pas l’inconvénient (je sais que ton poême parle d’une chose complétement différente la maladie mais c’est comme si tu décrivait ce que je ressent la souffrance que j’ai en moi sincèrement merci

  10. le 22 octobre, 2007 à 17:58 soledanes écrit:

    Biensur sarah tu peu le mettre sur ton blog…
    je suis triste de ta souffrance , j’espere pouvoir te donner un peu de ma force pour t’aider
    Amitié

1 2

Laisser un commentaire

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique