Archive pour le 3 mars, 2007

Calicia

dykq2avd.jpg

  • Femme fragile que le destin a brisé 
  • Enfance violée par des mains d’adultes 
  • dépravées. 
  • Ne baisse pas les yeux pour me parler 
  • Tu n’as rien à te faire par pardonner 
  • Femme fragile, tu as dù quitter trop 
  • tôt ta famille pour te protéger. 
  • Dans plusieurs pays tu as cherché 
  • Une main tendue pour exister. 
  • Ne baisse pas les yeux pour me parler 
  • Tu n’as rien à te faire pardonner.
  • Femme fragile, ton corps tu as marchandé 
  • Pour faire payer aux hommes leurs lâchetés 
  • Plusieurs fois les ombres noires tu as défié 
  • pour survivre dans ce monde  gangrené. 
  • Ne baisse pas les yeux pour me parler, 
  • tu n’as rien à te faire pardonner. 
  • Femme fragile, je voudrais t’expliquer, 
  • que la tête haute tu dois porter 
  • par tes charmes et ton courage
  • des centaines de femmes, tu as sauvés. 
  • Je baisse les yeux pour te parler, 
  • Car du respect je veux te donner. 
  • Ecrit pour une connaissance qui a tellement souffert 
  • et que j’apprécie beaucoup 
  • Solédane 

Calicia dans Poeme Sceau1

Publié dans:Poeme |on 3 mars, 2007 |5 Commentaires »

Les amis d'Athéna |
La Rose Rouge |
CONCOURS LITTERAIRES 17 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma spiritualité, ma poésie ...
| MAAT MA MUSE et la poésie t...
| cristal chronique utopique